Vous êtes thérapeute, psychologue, et votre site ne vous amène aucun contact. Vous voulez que votre site soit plus fréquenté, et recevoir des appels de gens qui l’ont visité. Voilà en 6 points les solutions pour se donner plus de chances.

1/ Connaître le profil de ses patients

Vos patients sont-ils principalement des enfants, des ados, des femmes, des hommes, des professionnels ? C’est important car tout le site est axé là-dessus.

Par exemple, votre cible peut être principalement :

  • les femmes qui subissent une souffrance au travail,
  • les cadres qui sont en burnout,
  • les ados stressés et mal dans leur peau,
  • les personnes qui souffrent d’angoisses,
  • les femmes qui ne trouvent plus leur place dans la société…

Les axes choisis vous permettent de développer une spécialisation qui attirera davantage ce type de clientèle. Contrairement à vos confrères qui s’adressent à tout le monde, vous allez répondre à ceux qui cherchent un professionnel spécialisé dans leur problématique.

Pourquoi est-ce efficace ?

Si vous avez un problème de pucerons sur vos rosiers, vous allez visiter le site du Progrès ou bien celui de Rustica ?

Votre salle de bain est à refaire : vous allez sur le site d’un magazine généraliste ou bien vous visitez Maison Créative ?

2/ Se dévoiler

Oui, je sais, vous n’aimez pas vous mettre en avant. Mais… en priorité, faites-vous photographier par un vrai photographe professionnel. Vous voulez sécuriser votre patient, lui donner envie de travailler avec vous ? Il faut donc vous montrer sous votre meilleur jour. Ne confiez pas votre image à un vieil appareil photo sorti d’un tiroir. Votre internaute veut vous voir et se faire une idée de votre personne. Est ce que vous lui plaisez, a-t-il une affinité visuelle avec votre image ? Est ce que vous avez l’air sympathique, tout simplement ? Enfin, sympathique, c’est subjectif bien évidemment.

Il faut donc votre image en premier plan sur votre site.

Vous pouvez aussi vous montrer en situation si vous faites des massages, ou dévoiler votre cabinet d’art-thérapie. Cela permet de situer immédiatement la catégorie de thérapie que vous utilisez. Grâce à cette photo, l’internaute se sent plus proche de vous. Et si vraiment vous ne vous faites pas à cette idée, vous pouvez faire figurer votre image en bas de la page d’accueil et dans la page « À propos ».

3/ Des témoignages de vos patients

Oui, bien sûr ! Personne ne veut témoigner pour ce genre de choses ! Lyon, c’est grand. La France aussi. Changez simplement les prénoms.
C’est toujours intéressant pour un patient qui est en pleine déprime de voir que vous avez traité quelqu’un qui avait précisément les mêmes problèmes que lui. Il se dit : » Au moins, il a l’expérience de mon problème. Ça lui donne envie de vous appeler.

Vous êtes psychologue et la déontologie vous interdit de vous servir des résultats obtenus auprès de vos patients à des fins mercantiles. Écrivez des success stories : comment avez-vous traité tel cas, comment avez-vous réussi à le sortir de son souci… Je suis sûre que vous avez des tas d’anecdotes à raconter. Tous ces textes s’ajoutent à votre référencement, et vous êtes de plus en plus connu.

4/ Avoir un référencement travaillé

Le mieux, bien sûr, est de sous traiter cet aspect technique et celui de recherche d’expressions. Pour vous, le plus intéressant est de trouver un indépendant qui sera moins cher et aussi compétent qu’une agence web. Il regarde ce que les gens tapent sur Google pour trouver un thérapeute, fait une recherche sur Google Adwords afin d’avoir un choix d’expressions qui ont trait à votre profession. Il tape cette expression de départ avec une zone géographique ou bien sur toute la France. Puis il vérifie si elles sont concurrentielles avec un logiciel.

Chaque page et chaque article du site doivent avoir une expression clé qui est vraiment recherchée par les internautes. La pertinence du choix des expressions permet de retrouver votre site en bonne position sur Google.

5/ Être connu sur Internet en faisant des articles de blog

Admettons que vous ayez déjà un choix d’expressions relatives à votre profession, vous pouvez écrire des articles de blog en les utilisant. Les internautes vont taper leur problème dans Google et auront des chances d’arriver sur votre blog. Et de votre blog à vos prestations.

Peut-être que vous pensez qu’on a fait le tour de ce qu’on peut dire sur les thérapies. C’est loin d’être le cas. Même si les techniques de thérapies peuvent être les mêmes pour tous les thérapeutes, la façon de les mettre en œuvre diffère. L’histoire du thérapeute est originale à chaque fois, son caractère, sa personnalité sont différents. Il peut aussi adjoindre des techniques thérapeutiques qui s’interconnectent et font sa personnalité et l’efficacité de son travail. Faites un article deux fois par mois. Partagez-le sur votre newsletter, sur Facebook et sur Linkedin.

Vous pourrez aussi écrire des articles de blog qui s’adressent à votre cible avec des titres qui les concernent directement.

Exemples :

  • Comment se débarrasser de l’angoisse,
  • 5 exercices pour rester zen avant ton examen,
  • 20 astuces pour avoir la paix avec son chef

Votre audience sera intéressée, concernée, votre site aura du trafic et vous aurez beaucoup plus de chances d’être contacté.

 

6/ Les pages indispensables d’un site vendeur pour un thérapeute

  1. La page « Mes approches » : vous détaillez 3 façons différentes de répondre aux problèmes des patients, en trois pages. Votre client n’aura plus qu’à choisir une solution qui lui convient.
  2. Page téléchargement : ici vous proposez un livret sur une astuce pour aller mieux, par exemple, en pdf à télécharger, en échange de l’adresse e-mail du correspondant.
  3. À propos : c’est là que vous racontez votre histoire : comment avez-vous fait pour devenir thérapeute, comment faites-vous pour aider vos patients, quels résultats pouvez-vous lui apporter concrètement, en quoi êtes-vous qualifié pour l’épauler…
  4. Page témoignages ou success story : c’est la page indispensable pour inspirer confiance.
  5. Page blog : c’est la liste de tous vos articles rangés par sujets.
  6. Page contact pour vous joindre facilement.

En conclusion, pour développer votre patientèle, sachez qui sont vos clients, demandez des témoignages, rédigez des success stories, et faites un blog avec des articles pensés spécialement pour votre cible.

Pin It on Pinterest